De nouvelles informations sont sorties sur la saison prochaine de NXT, sixième du nom. Je profite donc de l’occasion pour faire le point avec vous sur l’émission et surtout sur son utilité… Vous allez comprendre.

Les gagnants des deux dernières saisons, c’est-à-dire Kaitlyn et Johnny Curtis, n’ont toujours pas été vus (ou rarement, c’est-à-dire seulement deux fois selon mes souvenirs pour Kaitlyn) sur un ring au sein de l’un des deux rosters principaux. Pour rappel, Kaitlyn a gagné le droit d’avoir un match pour le titre de WWE Divas Champion tandis que Johnny Curtis a gagné le droit d’avoir un match en équipe avec R-Truth pour le titre de WWE Tag Team Champions. Aucune rumeur ne coure actuellement selon laquelle ils seraient tous les deux enfin utilisés dans un futur proche…

Quant à la saison actuelle, NXT 5, le gagnant obtiendra le droit… de participer à la saison 6. Ainsi que la possibilité de choisir l’un des pros de la saison 5 pour être le sien durant la saison prochaine. La chose semble donc assez inutile et particulièrement injuste pour Darren Young qui avait obtenu une place à Raw et des passages télévisés à Superstars après NXT saison 1 avant de participer de nouveau pour NXT 5.

La saison actuelle voit le push de Titus O’Neil, coaché par Hornswoggle, leader en « Redemption Points » qui pourront le mener jusqu’à la victoire. Elle est diffusée directement sur le site web de la WWE et n’obtient une audience que très limitée, d’autant plus que le public des shows ne se manifeste que très rarement…

J’en viens à la nouvelle information : le format de la saison 6 pourrait bien avoir été révélée par le Hall of Famer Joe « Animal » Laurinaitis qui a déclaré avoir été contacté parmi d’autres anciennes Superstars de la WWF/E afin d’être un pro du show. La conclusion à en tirer serait que tous les pros de la saison 6 soient des membres du Hall of Fame hormis l’un des pros de la saison 5 choisi par le gagnant de celle-ci.

La seule question que beaucoup se posent est : pourquoi est-ce que NXT continue ? La raison est simple et la même que pour Superstars, elle aussi déprogrammée de la télé et passant par le site web de la WWE : la fédération a encore des engagements à propos de la diffusion des deux shows à l’étranger qui lui profitent assez pour que cela en vaille la peine.

Publicités