Ayant assisté au spectacle de ce samedi soir, j’ai décidé de vous faire partager mon expérience en vous donnant les matchs, les résultats, les photos et d’autres choses encore. Voici donc pour vous, en exclusivité, le résumé illustré du show tenu à Lyon le 23 Avril 2011 par les Superstars de Smackdown dans le cadre du Wrestlemania Revenge Tour.

Je vous épargne les publicités annoncées par Tony Chimel en début de spectacle pour les prochains house-show, les tee-shirts de la boutique et etc… Passons au premier match de la soirée :

12-men Battle Royal : le gagnant affrontera le Champion Intercontinental Wade Barrett

Brodus Clay vs Heath Slater vs Justin Gabriel vs Ezekiel Jackson vs Chavo Guerrero vs Trent Barretta vs JTG vs Tyler Reks vs Chris Masters vs Drew McIntyre vs Jack Swagger vs Kofi Kingston

Un match sympathique même si aucun ne se démarque vraiment et que le résultat est trop attendu.

Vainqueur : Kofi Kingston, très acclamé (le deuxième plus acclamé de la soirée, le premier étant… la Rated-R Superstar, Edge !)

Match simple : Trent Barretta vs Tyler Reks

Pour la première fois que je le vois, Tyler Reks est impressionant et a un côté assez menaçant, effrayant. Il joue bien son personnage heel. Le match est agréable, Trent est épatant dans ses mouvements aériens mais il y a un problème : aucun des deux ne reçoit de réactions du public, visiblement peu intéressé.
« Burning Hammer » en préparation, le finisher de Tyler Reks ! La prise est impressionante, le bruit de l’impact sur le sol aussi. Tyler Reks restera gravé dans ma mémoire.

Vainqueur : Tyler Reks grâce au Burning Hammer (photo ci-dessus).

Divas Tag Team match : Layla & Rosa Mendes vs Kelly Kelly & Beth Phoenix

Je n’ai pas de photographies pour ce match-là, je me suis aperçu que je n’avais plus beaucoup de batterie et j’ai fait quelques sacrifices… Néanmoins, le match a été très inintéressant au début où Layla a fait beaucoup de comédie en sortant du ring, en courant partout, en se roulant en boule parce qu’elle avait peur de Beth Phoenix. Amusant mais beaucoup trop long… La suite du match a enfin été du combat et je dois bien avouer que les Divas sont aussi jolies qu’à la télé… mais qu’en plus elles sont plus techniques que ce qu’on nous montre. Ce fut presque l’un des matchs les plus longs de la soirée, très agréable.

Vainqueurs (« vainqueuses » n’existe pas) : Kelly Kelly & Beth Phoenix grâce au Glam Slam sur Rosa Mendes pendant que Kelly Kelly s’occupait de Layla en ring-side

Match simple : Chris Masters vs Jack Swagger

Je n’ai pas de photographies, là non plus. Ce que je peux dire, c’est que Jack Swagger est véritablement très grand ! Je n’avais pas cette impression en regardant sur un écran d’ordinateur ou de télévision, le gars est en fait un géant. Il joue très bien son personnage arrogant, c’était amusant de le voir faire des pompes même au-dessus de Chris Masters quitte à interrompre son compte de trois pour le reprendre. Plusieurs tentatives de « Masterlock » qui échouent et surtout, Chris Masters ne reçoit presque aucune réaction du public. Au contraire, plusieurs « Let’s go Swagger » se font entendre par une bonne partie du public adulte (non, les gamins ne l’aiment pas…).

Vainqueur : Jack Swagger grâce à l’Ankle Lock

WWE Tag Team Championship match : Big Show & Kane (champions) vs Heath Slater & Justin Gabriel (challengers)

Le début est trop long, les challengers nous la font « à la Layla » : ils sortent du ring et s’obligent tour à tour à commencer contre le Big Show.
Les challengers se font rapidement dominer par le Big Show qui fait entrer Kane, la « big red machine ». Les deux géants sont impressionants, surtout Kane qui est plus rapide qu’il n’y paraît pour sa taille et son poids.
Voilà ce que j’entends par « impressionant ». J’ai beaucoup aimé voir Kane en action, il était une de mes deux raisons principales d’aller voir ce show (l’autre étant Edge). Kane reçoit une bonne réaction du public, Big Show une très bonne. Malgré mes encouragements pour les champions, je ne peux pas m’empêcher d’applaudir aussi les performances des challengers. Malheureusement, j’étais presque le seul à le faire.

Désolé pour cette image un peu floue, il faut croire que j'étais emporté par le feu de l'action... Kane s'apprête à faire le Chokeslam sur Heath Slater avant que Justin Gabriel ne saute vers lui depuis le coin. Kane contre et l'affaire devient un double Chokeslam qui est malheureusement contré par les challengers. Avant que les choses ne dégénèrent, Big Show intervient et effectue son Chokeslam sur Justin Gabriel pendant que Kane le fait sur Heath Slater.

Vainqueurs : Big Show et Kane grâce aux Chokeslams simultanés, ils restent donc champions.

Intercontinental Championship match : Wade Barrett (champion) vs Kofi Kingston (challenger, vainqueur de la Battle Royal)

Après un court entracte, le moment est enfin venu ! Le match s'annonce intéressant, notons la présence d'Ezekiel Jackson qui accompagne Wade Barrett et qui donnera à Kofi Kingston la chance de goûter une puissante corde à linge hors du ring pendant que le Champion Intercontinental distraira l'arbitre.

Wade Barrett a été le premier de ce show pourtant déjà bien avancé à interagir avec le public. Il s'est même permis un essai de français en s'accaparant un micro pendant le match : "Je n'aime pas France. Je déteste France !" Je n'ai pas compris la suite de ce qu'il a dit parce qu'il y avait beaucoup trop de "Boooh!" dans la salle. Cela dit, le public était vraiment très partagé et a crié pendant la quasi-totalité du match, la moitié (les adultes) "Let's go Barrett !" et l'autre (les enfants) "Let's go Kofi !".

Le match a été aussi partagé entre les deux Superstars que l'était le public. Il y avait franchement de quoi penser un moment que Kofi allait gagner. Ici, le "Boom Boom Drop" de Kofi qui enchaînera sur un "Trouble in Paradise" malheureusement raté.

Impact du "Wasteland" dans 3,2,1... Voilà un finisher et une Superstar qui resteront aussi gravés dans ma mémoire.

Vainqueur : Wade Barrett qui reste champion intercontinental grâce à un « Wasteland » dévastateur. Grosse réaction du public ainsi que de nombreux applaudissements pour Kofi qui était resté sur le ring après le départ de Wade.

Wrestlemania 27 rematch : Cody Rhodes vs Rey Mysterio

Courte promo de Cody Rhodes qui commence par dire (en anglais) : "Commençons par une question très simple : combien d'entre vous dans cette salle ne parlent même pas l'anglais ?". Pour nous faciliter la tâche, il fait monter un traducteur sur le ring. S'en suit la promo que nous avons déjà vu lors du précédent Smackdown télévisé, Cody sort un masque taillé dans un sac en papier et invite le public à porter le même, pas parce qu'il en a besoin à cause de problème de santé comme lui mais simplement parce que les gens qu'il voit sont moches. Je ne vous pas raconte la quantité de "Boooh!" qu'il a reçu.

Le match commence enfin, Cody Rhodes est dominateur et applique ici une forte pression de ses dix doigts sur les épaules de Rey Mysterio. Le match est largement en sa faveur, sa victoire est quasi-assurée.

C'était sans compter sur le côté très Cena de Rey Mysterio qui encaisse coup sur coup mais n'abandonne jamais. Après deux 619 contrés par Cody Rhodes, le troisième touche sa cible de plein fouet. Ce mouvement (le 619) est épatant et agréable à voir en live !

Vainqueur : Rey Mysterio, énorme réaction du public et surtout des enfants qui sont carrément aux anges. Rey Mysterio reste un bon moment en ring-side à taper dans des mains avant de partir pour laisser place au main-event de la soirée…

Main-Event : ???

Mais quel est donc le main-event de la soirée, la cerise sur le gâteau ? Moment d’attente, Tony Chimel monte sur le ring…

« Ladies and Gentlemen, please welcome… the Rated-R Superstar, Edge ! »

Enorme ovation du public qui crie tour à tour "Thank you Edge ! Thank you Edge !", "Hall of Fame ! Hall of Fame !" et tout simplement "Edge ! Edge ! Edge !" à chaque fois qu'il fait une pause. Mais qu'est-il venu annoncer ? Passage émouvant, Edge prend sa retraite, remercie le public français. Alberto Del Rio finit par intervenir, Edge déclare ne pas avoir fini et qu'Alberto doit vite la fermer. Edge déclare être bon ami avec Teddy Long et que ce dernier lui a laissé être le Smackdown General Manager de la soirée ! Non seulement Edge décide qu'Alberto Del Rio est dans le main-event, mais qu'il devra affronter son ami Christian et que le public va décider la stipulation du match.

Main-Event : Fans Choice match : Street Fight match : Alberto Del Rio vs Christian

Hum... Comment dire... Alberto Del Rio n'est pas très content du choix de la stipulation. Il esquive plusieurs fois Christian en sortant du ring et saute même par-dessus la barrière pour prendre un petit bain de foule. A noter que c'est la seule Superstar à l'avoir fait !

Ce qui n'empêchera malheureusement pas Alberto Del Rio d'être rapidement dominateur de la situation. Christian subit plusieurs attaques sur son bras gauche... le "Cross arm breaker", finisher de Del Rio, se prépare.

La situation a changé et Christian a pris le dessus, envoyant Del Rio en-dehors du ring et l'empêchant de remonter grâce à un Drop-kick entre les première et deuxième cordes, en plein visage. L'occasion ou jamais d'interagir avec le public pour voir s'il y a quelques "Peeps" dans la salle.

Christian s'empare d'un micro et invite le public à exprimer ses meilleures sentiments au catcheur mexicain. Alberto Del Rio ne supporte plus les "You suck !" et tente de s'enfuir, Christian le rattrape dans son dos et le projette par-dessus lui jusque sur la rampe. L'impact est brutal (voir la photo) et une fois près du ring, Christian s'empare d'une chaise... L'attaque est contrée et Alberto Del Rio s'empare d'un masque qui traîne (sac en papier de Cody Rhodes) pour humilier Christian en le lui mettant.

De retour sur le ring et pas sans arme ! Les coups de Kendo-stick pleuvent, autant de la part d'Alberto Del Rio qui se focalise surtout sur le bras gauche...

... que de la part de Christian qui, entre-temps, n'a pas abandonné pendant le "Cross arm breaker" de Del Rio et nous a offert un beau jeté "Shoulder Block" depuis la deuxième corde du coin.

Et là, croyez-le ou non… Ma batterie est épuisée ! L’horreur ! Sachez qu’ensuite, Brodus Clay est intervenu pour sauver Del Rio, ce qui a provoqué beaucoup de « Boooh! » mais surtout énormément de… « Edge! Edge! Edge! ». Ce dernier est bel et bien intervenu, alors que Christian venait d’éliminer Brodus Clay mais subissait en retour un deuxième « Cross arm breaker » que Del Rio a dû relâcher en voyant Edge. Pas de prise de risque, toutefois et heureusement, Edge est resté en-dehors des cordes du ring à distraire Del Rio tandis que Christian l’a renversé pour lui faire un tombé qui n’est pas arrivé jusqu’aux 3 secondes. Edge s’est emparé du micro pour crier « Oui… Spear ? Spear ! Spear ! », que le public a vite repris en hurlant « Spear ! Spear ! » et Christian a effectué le « Spear » de la victoire sur Alberto Del Rio. Après une énorme ovation pour les deux lutteurs canadiens, Edge a voulu à nouveau remercier le public et remercier également Christian pour son amitié durant toutes les années passées. Christian a fait de même puis toutes les Superstars présentes ont rejoint la rampe pour saluer Edge tout comme le public qui s’est amassé autour de la barrière. Fin !

Un regret ? Oui, un seul… Ma batterie était vide quand est venue le « 5 seconds pose »… De quoi être déçu ! Surtout que c’est le public qui l’a demandé et après l’avoir fait crié de plus en plus fort parce qu’il n’arrivait prétendument pas à entendre, Edge a accepté tout comme Christian. Moment magique !

A noter qu’Edge a annoncé qu’il était content de voir Brodus Clay intervenir pendant le match puisque ça lui a donné une idée pour le show de demain, le dernier du Wrestlemania Revenge Tour ! En effet, il a annoncé qu’il y serait encore et avec les pouvoirs du Smackdown General Manager et que le main-event serait un Tag Team match Christian & Rey Mysterio vs Brodus Clay & Alberto Del Rio.

J’espère que la lecture de tout ceci vous plaira !

Publicités