Archive for 10 avril 2011


Je vous fais partager une vidéo qui, amenée sur le devant de la scène peu avant la cérémonie du Hall of Fame de la WWE, a fait scandale dans le monde de la lutte. Elle vous présente le cas du catcheur Devon « Hannibal » Nicholson, diagnostiqué comme atteint de l’hépatite C alors qu’il était embauché par la WWE et licencié pour cette raison de santé. Si cette information a provoqué de tels remous parmi les catcheurs et les fans, c’est parce qu’elle met directement en cause un des intronisés au Hall of Fame 2011 comme celui qui propage cette maladie, j’ai nommé Abdullah the Butcher. On y voit de nombreux témoignagnes, dont celui de Billy Graham, également atteint par l’hépatite C.

Sans plus attendre, je vous invite à la regarder.

Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.

Il est à noter que l’hépatite C entraîne de graves dysfonctionnements du foie et possiblement la mort, ce n’est pas une maladie bénigne. Vous comprendrez sûrement mieux maintenant pourquoi Billy Graham demande à être retiré du Hall of Fame.

Publicités

Voilà ce qu’a déclaré Billy «Superstar» Graham, lors d’une interview accordée à Slam Wrestling. Il revient sur la récente cérémonie des Hall of Fame de la WWE et ne semble pas comprendre pour quelle raison Abdullah the Butcher y figurait :

Sur le fait que la WWE ait introduit dans leur Hall of Fame, Abdullah the Butcher, qui n’a jamais fait le moindre match sous contrat avec la WWE, c’est à la limite du blasphème. Je suis en train de demander à ce que cette compagnie efface mon nom de la liste des lutteurs appartenant au Hall of Fame. La WWE est une organisation sans scrupulr pour avoir introdui une animal sanguinaire tel que Abdullah the Butcher dans leur honteux Hall of Fame sans valeur. Je ne veux pas que le nom de Billy «Superstar» Graham en fasse parti.

Bonjour tout le monde. Voici mon premier article en tant que nouvelliste à l’essai sur ce site. Je compte bien vous apporter un maximum d’informations inédites et, je l’espère, de bonnes surprises. Sur ce, la news en question.

You are fired !

Il se dit que la WWE s’apprête à lancer une grande vague de licenciements parmi ses rosters principaux (Raw, Smackdown) afin de laisser la place aux rookies que l’on peut voir notamment dans les shows de la FCW, de NXT et tout récemment de Tough Enough. Ce serait en effet près de 70 catcheurs et catcheuses qui attendent d’être appelés. Du côté des rosters principaux, on dégage 30 Superstars qui apparaissent régulièrement sur les 70 au total (sans compter les commentateurs, arbitres, etc…).

Comme les rumeurs disent que les choix ont déjà été décidés quant à qui sera licencié, je ne peux que vous proposer quelques noms de catcheurs et catcheuses qui m’apparaissent comme « sur la sellette » : Alicia Fox, David Hart Smith, Goldust (lui laisseront-ils le temps de prendre sa retraite ?), Jimmy et Jey Uso, Mark Henry, Primo, Ted Dibiase, Tyson Kidd, Chris Masters, Curt Hawkins, JTG, Kaitlyn, Rosa Mendes, Tamina.

Toutefois, la WWE peut aussi nous réserver quelques mauvaises surprises en licenciant ce que j’appellerais des « talents gâchés », je veux bien sûr parler de John Morrisson ou de Jack Swagger qui, malgré leurs talents, n’arrivent pas à parvenir au sommet ou, dans le cas de Swagger, à y rester.

A côté de cela, il me semble improbable que des Superstars tels que Zack Ryder, Santino Marella ou Hornswoggle soient virés du fait de la politique actuelle « Kid Era », de même pour les Guerrero compte tenu de la légende et le drame qui entoure cette famille.

Malgré nos suppositions, nous ne pouvons qu’attendre ce fameux ménage de printemps qui est pressenti pour arriver juste après la tournée européenne d’avril du Wrestlemania Revenge Tour qui, je vous le rappelle, se termine le dimanche 24 avril à Lyon.

Et vous, qui voyez-vous être licencié ? Des idées sur ceux qui seraient privilégiés pour accéder, comme récemment Brodus Clay et Sin Cara, aux rosters principaux ?

La WWE retournera à Mexico le mois prochain pour leur tournée de House Show et il se pourrait bien qu’elle annonce, pour la première fois de son histoire, des enregistrements télévisés à Mexico City pour le mois d’octobre où les deux Brands de la fédération viendront probablement enregistrer à l’avance les deux shows qui seront diffusés. Nul doute que l’émergence récente de Del Rio, l’arrivée de Mistico n’y sont pas étrangères.

Il se pourrait bien que nous vivions dans un futur proche, un gros Face Turn à la WWE. Cela va probablement vous surprendre mais il concernerait The Miz !

En effet, il y aurait un projet qui consisterait à faire du WWE Champion un Babyface à long terme, étant donné qu’il a un très grand talent au micro et qu’il sait provoquer la réaction du public à son égard. Attendez vous donc à voir un possible Awesome Babyface débarquer sur vos écrans dans les mois à venir.

Quels plans pour Sin Cara ?

Il y a quelques semaines, on avait pu voir Sin Cara faire ses débuts à RAW dans des dark matches notamment contre Primo. Beaucoup d’observateurs pensaient donc que le Luchador Mexicain allait prendre la voie du show rouge et des rumeurs de plus en plus insistantes faisaient état d’une rivalité avec Sheamus avec le titre des Etats-Unis en point d’orgue lors du prochain Pay-per-View: WWE Extreme Rules.

Cependant, Sin Cara est apparu lors du dernier SmackDown et a attaqué le All American American Jack Swagger, pour ses débuts officiels et télévisés à la WWE. Cette apparition au show bleu laisse désormais planer un doute quant aux futurs plans pour Sin Cara.

Pour vous, dans quel show / rivalité préfereriez-vous voir Sin Cara ?

Le draft annuel en juin ?

Maintenant que WrestleMania 27 fait partie de l’histoire, la WWE continue de discuter en interne du désormais habituel draft de susperstars.

Des rumeurs ont circulé il y a quelques semaines annonçant qu’il n’y aurait pas de draft cette année mais rien n’a été confirmé. Il se chuchote désormais que le draft annuel aurait bel et bien lieu mais pas en avril, il se tiendrait au mois de juin, lorsque la WWE organisera deux RAW spéciaux de 3 heures.

Trouvez-vous que les derniers dratfs ont permis de dynamiser les rosters de RAW et SmackDown et / ou mettre en avant de nouvelles superstars ?

La superstar de RAW, Goldust, toujours écarté des rings suite à une blessure à l’épaule, a récement annoncé sur son Twitter qu’il envisageait de bientôt prendre sa retraite. Il a déclaré:

Les gars, je pense que je vais me retirer très bientôt. Vous savez, j’apprécie toutes les superstars du roster, ils se bougent le #!@%# et deviennent plus rapides, forts et meilleurs de jour en jour … vraiment fier d’eux !

Pensez-vous que la retraite de Goldust ( et donc la disparition de son personnage) laissera un vide au sein du show rouge?

Au début du 20ème siècle, le catch est souvent considéré comme un divertissement, trop rarement comme un sport à part entière. En 1904, cette vision commença à changer avec la mise en place du titre de champion du monde de la NWA.

George Hackenschmidt devint le premier champion après avoir malmené Tom Jenkins. Hackenschmidt, véritable force de la nature, (très musclé, il pesait 100 kg pour 1m75) conserva son titre 4 ans. Le NWA championship était à l’époque très convoité. Hackenschmidt était, lui, extrêmement charismatique.

Ce cocktail explosif créa des vocations…

Dès 1905 Robert Herman Julius Friedrich, âgé de 14 ans commença à croiser le fer sur les rings du Wisconsin. Il prit le nom d’Ed « The Strangler » Lewis certainement en hommage à celui qui est considéré comme le tout premier champion du monde de l’histoire du catch, Evan « The Strangler » Lewis.

A gauche Evan « The Strangler » Lewis, à droite Ed « The Strangler » Lewis

File:Evan Lewis.jpg

Vous verrez par la suite que Friedrich a su faire oublier son ainé grâce à un talent indéniable et un sens des affaires hors norme.

(Arrêtons de croire que c’est à cause de français pensant que Lewis étranglait son adversaire alors que ce dernier appliquait une prise du sommeil !!! L Impossible que nous soyons aussi ignorants).

Accompagné de Billy Sandow et de Toots Mondt deux « managers promoteurs », il fonda le « Gold Dust Trio ». Les trois hommes parcoururent le pays créant les premières tournées, imaginant les premières storylines et, avec elles, les « pseudo » rivalités.

Pendant ce temps, la NWA continue à faire rêver. Lewis arriva dans la fédération quelques temps avant le début de la première guerre mondiale et resta dans l’ombre des stars de l’époques comme Frank Gotch, ou Joe Stecher. Il gagna cependant environ 700 matchs qui duraient, à l’époque, parfois plus de 3 heures.

File:Frank-gotch.jpg

En 1917, il mis fin au règne de John Olin et devint NWA World Champion. Ce premier titre fut de courte durée.  Un mois plus tard, Lewis connut sa première défaite et dût rendre le titre à Stanislas Zbyszko, un Austro-Hongrois vieillissant (à ne pas confondre avec Larry Zbyszko autre catcheur de talent). Zbyszbo et Lewis eurent plusieurs confrontations durant l’année 1917. Le titre NWA changea de mains à diverses reprises.

Entre 1918 et 1920, Lewis en quête de renaissance demanda à ses « Bookers » des matches moins durs, s’éloignant quelques peu du titre suprême mais se forgeant un palmarès encore inégalé de nos jours. Il remporta plusieurs milliers de victoires, luttant parfois 4 fois en une journée dans des matchs de plus d’une heure…

En 1920, Lewis au sommet de sa carrière affronta et surclassa son plus grand rival Joe Stecher. Il redevint NWA World Champion. Ed dût rendre le titre à « sa bête noire » Zbyszko l’année suivante. En 1922, Lewis connut son 4ième règne et pris enfin sa revanche contre l’Austro Hongrois.

En 1925, il conserva son titre face à Stecher dans le match le plus long de l’histoire (près de 6 heures).

Finalement, Ed Lewis connaitra 6 règnes de champion NWA s ‘étalant entre 1917 et 1931. Durant ses premières années il fonda les bases du catch de la deuxième génération que l’on a pu suivre jusqu’ au milieu des années 60 à la NWA et AWA (technique et sérieux). Il inventa la prise du sommeil, il fut le mentor de Lou Thesz et lui enseigna l’art des soumissions…

Les deux grandes légendes Lou Thesz et Verne Gagne le considèrent comme le plus grand lutteur de l’histoire.

Lou Thesz: multiple champion du monde de la NWA au règne cumulé de près de 11 ans.

Verne Gagne: le multiple champion du monde de la NWA, au règne cumulé de près de 13 ans

Finissons sur le palmarès de l’étrangleur :

6 200 matchs dont  plus de 6 150 victoires (il connut la grande majorité de ses défaites contre Zbysko)

Maintenant que vous cernez un peu mieux le personnage, peut on dire :

Ed Lewis : le premier grand catcheur??

%d blogueurs aiment cette page :