Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour ce nouveau numéro de Relive the History ! Je vous ferais découvrir ou redécouvrir les plus grands moments de l’histoire du catch dans des catégories très variées. Vous pourrez tout redécouvrir et connaitre les meilleurs anecdotes du catch professionnel, des bonus seront présent tout les jours mais  découvrez tout, dans la suite de Relive the History !

Découvrez ou redécouvrez …

 

 

Les infos qu’il vous faut !

 

Avant d’être catcheur, Val Venis faisait du motocross.

Chris Jericho détient le plus de règnes en tant que Intercontinental Champion, et détient également le règne le plus court, toujours avec ce même titre, avec quelques minutes de règne.

 

Le theme song du jour !

 

 

Les moments « funny » du jour !

 

 

Bonus !

 

 

La promo du jour !

 


The Wrestler Debut by GMRaw

Salut all et bienvenue dans cette nouvelle édition de TWD !

Aujourd’hui , nous reviendrons sur les début d’un dieu du catch , je parle de Y2J , Chris Jericho !

Chris Jericho a débuté a la WCW en 1996 , il a commencé directement avec le personnage de Chris Jericho contre Alex Wright :

 

Chris Jericho premier match vs alex wright

 

A noter :

Chris jericho a commencé a la ECW grâce a Chris Benoit

 

Pour contacter GMRaw, c’est ici : gmraw@hotmail.fr

 

The Spots are One … par HBKisGod

 

Je suis vraiment désolé mais HBKisGOD n’a pas eu le temps aujourd’hui car il est très occupé ces temps ci… Il vous proposera donc deux The Spots are One demain !

 

Le Face à Face

(Désolé pour le retard d’une journée)


Voici donc les résultats de ce Face à Face de cette semaine !

Le gagnant est donc :

 

 

Et voici les  2 commentaires gagnants :

 

De Felixtaker

Ce troisième clash du vendredi est le plus difficile auquel j’ai du réfléchir (et oui, j’ai un cerveau). De plus, il oppose un jeune catcheur (32 ans pour AJ)à un catcheur décédé (RIP, c dur à dire). Passons sur ce détail qui ne ferait qu’embrouiller les esprits. Aujourd’hui, ce n’est Icon vs Icon, ce n’est pas le « powerful » vs la vipère, non, c’est The Latino Heat vs The Phenomenal, The Man of 999 Holds (wcw time) vs Mr.TNA, Eddie Guerrero vs AJ Styles !!!

Tous les 2 sont 2 catchers aux palmarès les plus fournis ! Commençons par AJ. Détenteur d’une vingtaine de championnats indy, il est l’une des légendes de la ROH (la fédé #1 dans l’indépendant) avec notamment une victoire du championnat par équipe avec Amazing Red. Après un petit passage à la WCW et plusieurs années « d’indépendance », AJ Styles débarque au tout premier show de la NWA/TNA (et je crois au tout premier match) au côté de Loki (a.k.a Kaval) et du New F’N’ Show, Jerry Lynn avec lequel il deviendra champion par équipe. Plusieurs fois champion par équipe et champion du monde de la NWA, il brille de mille feus à la TNA où il devient Mr.TNA 2003, 2004 et 2005. Plusieurs fois détenteurs du trophée du match de l’année, il devient le premier Triple Crown champion de l’histoire de la TNA et avec la capture du TNA World Heavyweight Championship (je crois qu’il détient le record du règne le plus long), il est le premier et le seul Grand Slam champion de la TNA. AJ Styles est réellement Mr.TNA ( RVD lui a piqué ce « titre »).
Quant à Eddie, que dire de son palmarès… Lors de ses débuts, sur la scène nationale à la AAA, il devient champion par équipe avec son « premier » meilleur ami (et oui, il en a eu beaucoup), Art Barr. Ensuite, il passe de l’autre côté de la frontière et arrive in the Land of Extreme, il arrive à la ECW où il gagne par 2 fois le championnat TV et où (en association avec la NJPW) il remporte un championnat Tag Team avec nulle autre que The Great Sasuke (on notera qu’il a incarner le masque de Black Tiger II à la NJPW) ! Après ce passage dans le royaume de Paul Heyman, il signe un contrat avec la WCW où Eddi va montrer son talent pour la Lucha Libre devant des millions de fans à travers le monde. Là-bas, il devient 2 fois champion poids-moyen, participe à des matchs mémoriaux dont le Mask vs Title match contre Rey Mysterio (qu’il perd d’ailleurs) et remporte le prestigieux titre des Etats-Unis. De plus, c’est à la WCW, qu’il forme l’un des clans (parmi tant d’autres) les plus phénoménales de la fin des années 90s : The Radicalz, avec « the Rabid Wolwerine »Chris Benoit, Perry « Air » Saturn et « the man of a 1000 holds » Dean Malenko. Mais c’est à la WWE (feu WWF) qu’il fait des étincelles. En effet, il devient très vite champion Européen et Inter-Continental avant de s’attaquer aux titres par équipes de la WWE qu’il remporte 4 fois dont 2 fois avec son neveu Chavo Guerrero Jr. En 2003, il devient le premier WWE US champion et entame une grosse rivalité avec John Cena (où Eddie est aidé par Chavito). La période de Los Guerreros va vraiment révéler le côté « I Lie, I Cheat, I Steal », donc le côté super divertissant d’Eddie. Ainsi, à la fin de Los Guerreros, Eddie se retrouve seul. Pourtant, il gagne le premier « royal rumble match » de l’histoire de SmackDown et affronte son plus gros défi, « the next big thing » Brock Lesnar. Mais, c’est pourtant face à ce monstre qu’Eddie gagne son premier et unique titre de Champion de la WWE (avec un petit coup de pouce de Goldberg) et devient, à la fois, le seul champion de la WWE d’origine hispanique, le plus petit champion de la WWE, le 11e Triple Crown champion et 6e Grand Slam champion de la WWE ! Eddie est sommet du monde et à WM XX, lui et son pote Chris Benoit (RIP) reparte ensemble (en larmes) champions du monde ! A la fin de sa carrière, Eddie connait plusieurs rivalités : la première contre Kurt Angle, puis contre JBL mais la plus ressentie est celle contre Rey Mysterio, son vieil ennemi et ami. Fin 2005, Eddie se bat contre Batista pour le titre poids lourds, sans succès. Enfin, Eddie meurt dans sa chambre d’hotel après son dernier match contre Mr.Kennedy (a.k.a Mr.Anderson). Eddie devait gagné le titre poids lourd face à Triple H et Randy Orton quelques mois plus tard , malheureusement la nature nous l’a prit trop tôt…
Bref, en conclusion, au niveau du palmarès les 2 hommes sont à égalité même si Eddie a eu une carrière plus longue et plus marquante : 1-1.

Un clash Eddie vs AJ Styles serait extraordinnaire, les 2 hommes sont des extra-terrestres !
Le style d’Eddie est un mélange de lutte amateur et de Lucha Libre, un peu à l’américaine. On l’a vu, Eddie peut se battre contre n’importe qui et gagné (même sans tricher) ; il a affronté des « big men » comme Big Show, JBL ou Batista, des « grapplers » comme Kurt Angle, Malenko ou Chris Benoit et des « high-Flyers » comme Rey Rey. Evidemment, Guerrero nous a fait rire ou nous a fait nous lever et le huer avec ses victoires par triche mais il savait gagné sans ca et on le sait, autant avec son enchainement Los Tres Amigos (2 souplesses et un Brain Buster) qu’avec le Gory Special (ou Gory Bomb), qu’avec ses Tope Suicida à l’extérieur ou encore avec son Frog Splash (inventé par Art Barr et repris par RVD). Eddie pouvait tout faire.
Tout comme AJ qui est dans la lignée des RVD et des Jerry Lynn. En effet, AJ Styles est l’ultime High-Flyer du 21e siècle, il peut sortir n’importe quoi, n’importe où et n’importe quand et c’est toujours magnifique ! Inventeur de multiples prises comme le Spiral Tap ou sa prise de finition, le Styles Clash, The Prince se renouvelle tout le temps. En 2009, il intègre à son arsenal, le Springboard 450 Splash et en 2010, il adopte la prise en 4 chère à son ancien mentor Ric Flair. Styles est un fou ! Il possède l’un des meilleurs drop kick (avec Orton) et pratique un coup de pied renversé phénoménale, le Pélé Kick (Morisson lui a un peu piqué l’idée du nom avec son Chuck Kick). En outre, AJ Styles surclasse tous ses adversaires ! Au niveau du « moveset » et du catch en lui-même, les 2 sont à nouveau au même niveau même si mon coeur penche pour Styles : Eddie 1-Styles 2.

Au niveau du charisme, AJ Styles est certes très charismatique mais Eddie est Godzilla comparé à lui. Eddie nous a tous fait rire, nous a fait le détester et parfois même nous a fait pleurer (pas seulement de rire). Ses promos et ses segments valent tous leurs pesant d’or. Les scènes de triche, les scènes où il se moque de Kurt Angle ou du Big Show, j’en passe et des meilleurs, ont fait de lui le catcheur le plus charismatique des années 2004 et 2005 (par le Wrestling Observer). Sur ce point, Eddie égalise : 2-2 !

Bilan : 2-2 est le score du clash, et si les 2 athlètes participaient à un Best of 5 Series je pense que cela serait le résultat. Le 5e et dernier affrontement est le Main Event des Survivor Series (pourquoi pas). Eddie est le champion poids-moyen et AJ est le champion de la X division (old school time), le gagnant de ce clash unifie les titres et les emporte à sa fédération (WWE ou TNA). Pas besoin de rivalités dans ce match, seul le catch compte. Les 2 hommes sont adulés par les foules à travers le monde. L’annonce du match commence : c’est un No DQ, No Count-Out match. En effet, Eddie a remporté, à plutôt volé, ses 2 victoires contre AJ en trichant ; cette fois il n’en aura pas l’occasion. Le match débute – cette fois-ci – par un échange de prise de lutte et de clefs de bras en tous genres. Le public admire les 2 lutteurs tel le match HBK vs Angle à WM 21. Après 5 minutes de lutte, le match part avec une succession de bras à la volés d’Eddie et de Drop Kick par Aj Styles pour contrer ce dernier. Le combat s’enchaîne à une vitesse faramineuse ! Jusqu’à ce qu’Eddie remette les choses au clair avec une Belly-To-Belly Suplex de la 3e corde enchaînée avec un Brain Buster tonitruant. Il s’en va à l’extérieur, s’en part d’une chaise et vintage Eddie Guerrero : il détourne le regard de l’arbitre, lance la chaise à AJ et se laisse tomber par terre… Grosse erreur, AJ Styles, lui, n’a pas oublié que c’est un match sans DQ et frappe le champion poids-moyen avec la chaise. Eddie esquive le 2e, contre le 3e en prenant la chaise, tente de frapper son adversaire mais le Phenomenal esquive lui aussi et nous sort son Pelé Kick de nulle part, alors qu’Eddie avait la chaise près de son visage. Eddie arrive à sortir du ring pour reprendre son souffle. Imprévu, AJ, lui, est plus jeune et a déjà repris son souffle et nous sort un saut à l’extérieur style Turning Point 2009 (dans le main event, à voir absolument !) ! Styles repart dans le ring pour un Somersault Plencha vers l’extérieur, mais l’expérience d’Eddie pointe le bout de son nez et lui permet d’esquiver à temps, résultat : AJ Styles se brise le dos sur le béton de l’arène. Une douzaine de minutes se sont déjà écoulés et les 2 hommes continuent ; Eddie place les escaliers du ring devant l’extérieur du ring, prend son adversaire en position pour une souplesse et effectue un Brain Buster monstrué sur AJ sur l’acier des escaliers ! Eddie mène la danse à présent et fait revenir AJ dans le ring, se projette dans les cordes, prépare un ciseaux de têtes mais son adversaire le contre en le prenant en Fireman’s Carry et lui brise la nuque avec un Neckbreaker sur ses genoux ! AJ continue avec un Springboard Flying Forearm Smash (vintage AJ Styles). Le Phenomenal veut en finir et se positionne pour un Spiral Tap mais Guerrero l’a vu et WOO !! Eddie le fait tomber AJ sur ses bijoux de familles, Eddie prend de l’élan et le frappe avec un Drop Kick qui fait tomber Styles à l’extérieur. Le Latino Heat veut continuer et pratique un saut de l’ange à l’extérieur qui est contré en Northern Lights Suplex ! Les HOLY SHIT du public des Survivor Series se font entendre. Après une tentative de Asaï Moonsault d’AJ Styles contré, Eddie le ramène dans le ring, nous fait sa démache latine, monte dans le coin, part pour le Frog Splash et … AJ esquive une énième fois, et part pour son Styles Clash et le réussi ! AJ tente le tombé et remporte ce match après 25 minutes d’un match de pur folie !! AJ Styles unigie les titres et repart à la TNA, mais avant ça Eddie lui serre la main et part tel un Hogan laissant sa place au Rock. Les fans sont ravis, Vince McMahon est fou de rage mais AJ est aux anges !!!

Voilà pour un commentaire plus long que jamais ! Même si mon analyse abouti à une victoire de Styles, Eddie Guerrero sera toujours supérieur à Styles ou aux autres high-flyers parce qu’il est parti trop vite et que c’est une légende avant l’heure. Il a ouvert la porte aux Rey Mysterio, aux Alberto Del Rio et aux Sin Cara. Le choix est très difficile mais sans matchs, sans artifices, sans WWE ni TNA, Eddie est parmi les meilleurs de toute l’Histoire et ça, AJ, tu en est très long. Merci !

 

De HBK

 

AJ contre Eddie Guerrero exellent choix.

Eddie est une légende il a été champion du monde, Hall Of Famer, il a catché dans le monde entier: au Japon, Mexique, Etats Unis, Europe. C’est une sort de légede au mexique même si il est pas né là bas mais il a bien sur des origines. Son talent sur le ring était exeptionnel et on peut le comparer a AJ sur ce point, une très bonne technique et aussi un côté aérien. Personnelement j’adorai quand il triché c’était toujours bien fait. Eddie est tout simplement une légende.

AJ lui est LA légende de la TNA, l’image en quelque sorte de la TNA. Un talent in ring exeptionnel avec des match exeptionnel comme AJ VS Daniels VS Samoa Joe en 2005. Il a aussi été champion du monde de la TNA. Il fait pour l’instant une très bonne carrière mais il est très très loin de la carrière d’Eddie mais bon il a le temps, il est encore jeune.

Pour moi c’est largement Eddie qui remporte ce duel

 

Et voici maintenant le nouveau face à face ! Mais je vous rappel le principe !

Tout les vendredi je vous présenterais deux superstars, toutes générations, fédérations confondues, qui « s’opposeront » toute la semaine et ca sera à vous d’élire la superstars « gagnante » qui aura le droit à son hommage la semaine suivante et la meilleur analyse sera publiée sur cette article ! Vous devez précisez pourquoi ce choix !

3eme match :

 

 

 

Vous pouvez me contacter à cette adresse pour toutes demandes : thecelticwarrior@live.fr

Vous pouvez contacter HBKisGod à cette adresse : HBKisGOD@hotmail.fr

 

Vous pouvez me suivre sur Twitter  en cliquant ici !

 

Remerciement à tous ce qui ont participé aujourd’hui !


Voilà donc pour ce numéro de Relive the History, en espérant qu’il vous a plus ! Je tiens également à remercier HBKisGod et GMRaw qui font un boulot de tout les jours pour vous offrir une chronique quotidienne vraiment superbe, alors s’il vous plait, applaudissez les pour leur performances et j’espère bien continuer cette rubrique avec leux pendant longtemps, mais il est maintenant temps de ce quitter pour demain et un nouveau numéro !

Publicités