Voici maintenant près de 12 ans que le plus jeunes des frères de Bret nous a quitté. Cependant, son image semble encrée dans la mémoire collective à jamais. Plus qu’un catcheur d’exception, nous avons perdu, lors de ce maudit «Over the Edge 1999», un homme d’une très grande gentillesse et un  père ayant d’immenses perspectives d’avenir. 

Le jeune Owen grandit à Calgary dans la province de l’Alberta au Canada. Dernier enfants d’une famille de catcheurs reconnus à travers le monde, il dut s’endurcir très vite. Sa grande motivation et son talent indéniable lui permirent de se mettre en avant, plus encore que Bret ou Bruce deux de ces frères les plus talentueux.
Il commença par catcher en remplacement de catcheurs masqués ne se présentant pas à des show régionaux pour diverses raisons. Puis il entra dans la prestigieuse fédération de son père Stu Hart, la Stampede Wrestling. Mais la classe, hors du commun de Owen, notamment lors de sa feud contre le Dynamite Kid, fut très vite repéré par des fédérations de plus grande importance et il signa, seulement 1 ans après son arrivée à la Stampide, pour l’une des plus grandes fédérations japonaises, la NJPW.

A la New Japan, il affronta le légendaire Jushin Liger dans un match devenu mythique. Il gagna même l’IWGP Junior Heavyweight Championship. Il fut d’ailleurs le premier catcheur non japonais à gagner ce titre. A l’heure actuelle lui et Benoit sont les deux seuls canadiens à l’avoir remporter. Mais la NJPW devint très vite trop petite pour la virtuosité d’Owen qui signa à la fin de la même année à savoir 1988 à la WWF (WWE actuelle).

La WWF lança alors sa gimmick de Blue Blazer, un catcheur masqué offrant un spectacle digne des plus grand nom de la Lucha Libre.

The Blue Blazer
Le grand public découvrit alors un catcheur aux manœuvres aussi spectaculaire que efficace. Le style d’Owen est incomparable et est très difficile à définir. C’est un catcheur à la fois aérien et technique, une sorte de Kurt Angle mixé avec RVD. Un catcheur trop souvent sous estimé qui serait sans doute devenu une star internationale si un destin tragique ne s’était pas mis au travers de son chemin.
Revenons en aux faits. Owen encore très jeune à l’époque et assez timide ne parvint pas à s’imposer au près de Vince et perdit matchs sur matchs.
Fin 1989, la WWF ne lui offrant plus de réelles perspectives, il décida de retourner dans le circuit indépendant, conservant sa gimmick appréciée de Blue Blazer. Il fut malheureusement contraint d’enlever son masque après avoir perdu une bataille contre El Canek.

En 1991 et malgré plusieurs offres de contact de la WCW, il refusa de signer pour la fédération d’Atlanta et retourna à la WWE. Plus mature, il réussit à s’imposer au seins de la Hart Foundation composée notamment de son frère Bret et de son beau frère Jimmy Neidhart. Neidhart et Owen finirent par former une nouvelle équipe à l’opposé de la Hart Foundation originale. Il remportèrent une victoire de prestige face aux Orient Express. Après que la WWF est remercié Neidhart, Owen forma une équipe avec Koko B Ware: The High Energie. Lors du Survivor Series 1993, alors que Owen et ses frère Bruce, Keith et Bret affrontaient l’équipe de HBK, une altercation eut  lieu entre Bret et Owen. La feud entre les deux  prendra une autre dimension au Royal Rumble 1994 après qu’Owen ait frappé le genoux blessé de Bret. Cette rivalité s’estompa quelque peu lors de Wrestlemania 10 où Owen prit le meilleur sur son ainé.

La même année Owen gagna le King Of The Ring et devint «Le roi des cœurs» (The king of Hearts ou The king of Hart). La rivalité entre Owen et Bret redevint alors au centres des intérêts, ils s’affrontèrent lors du Summerslam 1994 dans un Steel Cage match 5 étoiles.

Quelques temps plus tard, Owen remportera la titre mondial par équipe avec Yokozuna. Jim Cornette devint alors manager officiel de cette équipe étonnante.
Au cours de l’année 1995, le camp Cornette s’agrandit Davey Boy Smith, Owen et Vader le rejoignirent. Owen se blessa au bras et catcha avec un plâtre une très grande partie de l’année 1996. Alors que sa blessure n’était qu’un mauvais souvenir, il profita de son plâtre pour mettre KO bon nombres de ces adversaires (notamment Savio Vega). Il fut commentateur lors du King Of The Ring remporté par Austin, après avoir perdu son match de qualification pour ce PPV face à Marc Mero. Il profita de cet événement pour mettre un peu plus en avant ses 2 slammy Award obtenus en début d’année. 

Lors de In Your House 10, le Bulldog et Owen remportèrent le titre par équipe.
IL finirent par s’affronter lors de la finale d’un tournoi pour déterminer le tout nouveau champion Européen (Nouvelle ceinture créé par le WWE). Owen perdit le match.

Après sa victoire contre The Rock, Owen devint champion Intercontinental. Peu de temps après, il blessa gravement Austin après lui avoir infliger un Piledriver. Malgré cet incident, Owen perdit son titre face à Stone Cold. Austin étant dans l’incapacité de défendre son titre, un tournoi vit le jour pour déterminer un nouveau champion et Owen le remporta après avoir battu le malheureux Faarooq avec l’aide du Rattle Snake, qui voulait pour son retour reconquérir son titre face au Rocket. (Ce fut la seconde fois que Faarood perdit en finale d’un tournoi pour déterminer le nouveau champion Intercontinental, 1er fois face à Marc Mero). Outre le Screw Job de Montreal, le Survivor Series 1997 vit le retour de Austin et sa victoire sur Owen.
Malgré le Screw Job, Owen resta à la WWE,  trop souvent dans l’ombre, il fut boudé par Vince McMahon.

Son talent naturel prit rapidement le dessus et il revint au centre des discussions après avoir attaqué HBK lors de In Your House: DX. Il continua de feuder avec la DX et gagna le titre européen aux mains de HHH.

Dans un match par équipe avec Ken Shamrock contre D’Lo et The Rock, il se tourna contre son coéquipier et rejoint la Nation Of Domination.

La DX se moquera de la Notion Of Domination dans des sketchs plus loufoques les uns que les autres. Après avoir blessé Dan Sernern, les fan crurent qu’Owen allait être contraint de quitter la fédération, mais ceci n’était qu’une Story Line et Owen revint sous le masque de Blue Blazer.

Bret expliquera plus tard qu’Owen avait décidé de remettre son masque pour prendre du recul sur l’ère attitude qu’il n’appréciait guère (trop de sexe et de vulgarité pas assez de catch…).

Quelques semaines avant son tragique accident, Owen gagnera le titre par équipe avec Jeff Jarett.

Tout le monde connait la suite, Owen perdit la vie lors du PPV Over The Edge en entrant sur le ring faute à un harnais de sécurité défaillant. Jim Ross fera une déclaration émouvante suite à cette tragédie. Malheureusement une telle déclaration sera reprise pour des événements secondaires voire même «Story Linés» comme la blessure de Vince McMahon.

Un match pour la mémoire du défunt sera mis en place à la WCW (fédération concurrente de la WWE). Ce très bon match finit sur une victoire de Bret Hart face à Chris Benoit.

Nous retiendrons de Owen ses capacités hors du commun sur le ring mais aussi ses qualités morales. Un Raw lui sera dédié suite à cet accident. Owen avait deux enfants, Oje né en 1992 et Athena née en 1995. Ils nous laisse tous orphelins, orphelin de sa personne, mais aussi de son style de catch unique encore inégalé de nos jours. Il aurait bientôt 46 ans et serait sans doute multiple champion du monde. Espérons seulement que la WWE l’intronise au Hall Of Fame, ça me semble être la moindre des choses pour le plus innovateur des catcheurs des années 1990… Merci à toi Owen, on ne t’oubliera jamais…

Publicités