Une vie antérieure mouvementée

Alvin Burke Jr., de son vrai nom, est né le 28 Octobre 1973 à Liberty City, Floride. Dès l’âge de 17 ans, il est condamné à 18 ans et demi de prison pour kidnapping et vol à main armée.

Par chance et profitant sûrement d’une remise de peine pour bonne conduite, il est libéré de prison en 1999 après avoir purgé 9 ans et demi d’emprisonnement.

Certes, il y a plus idyllique comme enfance comparé aux autres. Cette mauvaise expérience lui aura tout de même beaucoup apporté sur son avenir professionnel puisqu’il a rencontré pendant sa peine un agent de correction auparavant catcheur dans le circuit indépendant.

Débuts dans le monde de la lutte

Bénéficiant de la formation de deux anciens catcheurs professionnels en la personne de Soulman Alex G et Norman Smiley, Burke fait ses débuts en 2002.

Il travaille alors pour différentes fédérations indépendantes comme la Full Impact Pro, la Future Of Wrestling, la Coastal Championship Wrestling, l’Elite Wrestling Entertainment ou encore la TNA où il fait quelques apparitions remarquées en 2003 et 2004.

World Wrestling Entertainment

Il a la chance de signer son premier contrat à la fédération de Stamford en 2005 et est envoyé au terrain de développement du moment, la Deep South Wrestling.

Pendant un mois, il lutte sous le nom d’Antonio Banks avant d’endosser le nom de Montel Vontavious Porter fin décembre avec une gimmick bling-bling arrogante.

Friday Night Smackdown

Août 2006, il fait sa première apparition au sein de la division bleue de la WWE en coulisse et y apparaît à nouveau fin septembre lorsque le General Manager actuel, Theodore Long, annonce officiellement que MVP a signé avec lui pour « le contrat le plus cher de l’histoire de Smackdown en demandant le même que John Cena, plus un dollar. »

Rivalités Féroces

Dès son arrivée, il se frotte d’emblée au Big Red Monster, Kane, qu’il parvient à vaincre à deux reprises avant de se faire piéger dans le match favori du géant espagnol, l’Inferno Match, qui s’est plutôt mal terminé pour MVP avec le dos calciné.

Il se mesure ensuite à une légende du ring très regrettée aujourd’hui, Chris Benoit, qui atteint son apogée à Wrestlemania 23 où le Rabid Wolverine parvient à le vaincre. A force de se surpasser, Burke réussit à battre son adversaire à Judgment Day 2007 et devient United States Champion, son premier accomplissement à la WWE.

Ballin’ US Champion

Conservant son titre face à nul autre que Ric Flair ou encore Matt Hardy, il s’allie avec ce dernier et remportent les Tag Team Titles contre Deuce & Domino à Unforgiven. Ceintures qu’ils perdent deux mois plus tard au profit de l’équipe du moment, John Morrison & The Miz.

Après 343 jours consécutifs de règne, il cède son titre à son ancien équipier Matt Hardy et fait un face turn fin 2008.

L’année suivante, il récupère son titre face à Shelton Benjamin lors du 500ème épisode de Smackdown le 20 Mars 2009.

Monday Night Raw

Le mois d’après, il est transféré dans le show majeur de la WWE suite à la victoire de Rey Mysterio sur Evan Bourne. Qui dit nouvelle branche dit nouvelles rivalités.

Lors d’Extreme Rules, il perd son bien dans un Fatal-Four Way au profit de Kofi Kingston. Il s’entête à le récupérer mais échoue à plusieurs reprises. Son année 2009 se résume à des matchs assez solides face Jack Swagger, The Miz, Chris Jericho & Big Show,…etc.

Retour à Smackdown

Suite à la draft, il revient dans le show du vendredi soir et égaye son catalogue de prises avec un nouveau finish, le 305.

Il fait ensuite parti des pros du nouveau show du mardi soir succédant à la ECW, NXT, où il épaule Percy Watson. Il entame dans le même temps des rivalités physiques contre Jack Swagger et Dolph Ziggler. Après avoir tenté plusieurs fois d’accrocher l’Intercontinental Title, il sort vainqueur avec son équipe des Survivor Series. Échouant dans la quête de King Of The Ring, il perd son dernier match en équipe avec Kaval contre Drew McIntyre & Dolph Ziggler.

Début décembre, il demande à être libéré de ses obligations contractuelles et démissionne.

Epilogue

Après une carrière bien remplie à la WWE avec le US Title et le Tag Team Championship pour remplir ses vitrines, Alvin Burke Jr. a décidé de s’attaquer à la conquête du pays du soleil levant : le Japon avec la New Japan Pro Wrestling.

Publicités