Archive for 1 février 2011


Today in History – 1er février

Je vous souhaite la bienvenue pour ce 32ème numéro de « Today in History » et comme chaque jour nous allons commémorer ensemble des faits marquants du Catch professionnel qui ont eu lieu jour pour jour il y a des années de cela.

 

Aujourd’hui, en ce 1er du mois, débutons avec 2 anniversaires, 1 décès et par la suite, une Battle Royal !

Lire la suite

Publicités

Souvenez-vous: Jeff Hardy gagne à Bound For Glory 2010, et quelques semaines plus tard une ceinture fit son apparition tout spécialement pour le règne de Jeff Hardy et sa ceinture « Immortals ». Et bien sachez qu’actuellement les fonctionnaires de la TNA sont en train de faire une ceinture pour le champion actuel, M. Anderson.

Lors d’une interview avec Brian Fritz de Fanhouse.com, Chris Jericho a annoncé qu’il pourrait être de retour sur le ring bientôt, ce qui risque de faire plaisir à un très grand nombre de fan de Y2J. Voici ce qu’il a déclaré:

« I consider it always because it’s not like it was in 2005 where I was sick of wrestling. Sick of it is maybe a harsh word. Disenchanted, I guess, is a better word. I wasn’t disenchanted when I left in September. It was just my contract was up. That was it. And there were other things just waiting to come through. Even if I was coming back, I always would have taken those four months, three months off to do the Fozzy tours. Then other things have kind of popped up to delay my return. »

(« Je pense toujours que ce n’est pas comme en 2005 où j’étais malade du catch. Malade est un mot dur. Déçu, je suppose, est un meilleur mot. Je n’ai pas été déçu quand je suis parti en septembre. C’était juste mon contrat qui était fini. C’est tout. Et il y avait d’autres choses qui ne demandait qu’à s’exprimer. Même si je étais revenu, j’aurais quand même pris ces quatres mois, dont 3 mois de congés pour faire les tournées avec Fozzy. Et puis il y a eu  d’autres choses qui ont retardé mon retour. »)

Ensuite la question sur son statut contractuel avec la WWE s’est posée d’elle-même, Jericho a alors déclaré:

« A deal on the table that’s 90-percent done. There’s a couple of minor things that we had to hammer out. It would just be a matter of what other stuff is going on and how that stuff is going. »

(« Je veux dire, il y a un contrat sur la table à 90% fait. Il y a quelques petites choses que nous avons dû résoudre. Ce serait juste une question de ce que l’autre chose se passe et de la façon dont cette chose va. »)

Le  Royal Rumble s’est déroulé dimanche dernier. Le plus grand Royal Rumble de l’histoire restera dans nos mémoires pour avoir fait participer 40 hommes au lieu de 30, c’est à peu près l’unique chose dont on se souviendra tant le reste des combats n’était pas tellement digne d’intérêt. Vince McMahon voulait que ce fut la grande édition de l’histoire pour ce Pay-Per-View, je peux vous le dire, ce Rumble n’a été à la hauteur.

Attention, ceci va être long, ceci est une chronique de Bravourways!

Le match commence par le World Heavyweight Championship. Alors que l’on pourrait voir ceci comme une dégradation du titre poids-lourd, la WWE mise en fait beaucoup sur le premier et le dernier match lors de leurs événements, il n’y a donc rien de choquant à ce que la soirée débute avec ce match. Une nouvelle stipulation fut ajoutée à ce match pour faire croire au public que Ziggler avait réellement une chance de remporter la ceinture. Ziggler étant encore trop bleu, il n’apparaissait pas comme une grande menace pour Edge. Outre ces changements, ce fut de loin le meilleur match de la soirée. Le match fut solide et bien travaillé, l’action s’est enchaînée parfaitement, beaucoup de tombés successifs ont été à établir un rythme assez rapide pour procurer aux (télé)spéctateurs un spectacle digne de ce nom. Alors que j’avais dit que Edge semblait de plus en plus pataud, je reconnais que ce match m’a fait changer d’avis. Lors de cette rencontre, Ziggler a démontré qu’il était tout à fait de taille à travailler dans un ring avec des grands noms. N’oubliez pas, Dolph a eu des matchs contre John Cena, Randy Orton et Edge. Evidemment, il les a tous perdus mais on ne devient pas un main-eventer crédible du jour au lendemain, aucune autre jeune Superstar de la compagnie n’a eu autant d’occasion que Ziggler pour montrer qu’il savait être crédible face aux grands noms de la compagnie. Quelques éléments sont à noter, Vickye gifle Edge à de multiples reprises sous les yeux de l’arbitre, à ce moment-là, la rencontre aurait du être interrompue et se solder par une disqualification de Ziggler, grosse erreur. Ensuite, Kelly Kelly vient aggresser Guerrero sans aucune raison que ce soit. N’est-elle pas celle qui reprochait à McIntyre de violenter « gratuitement » les gens ? Deux solutions, soit elle va rejoindre Drew, comme le dernier épisode de SmackDown! pouvait le laisser penser, voire une implication de McIntyre dans la course au titre ; soit c’est encore une erreur de la compagnie et à ce moment là, il aurait fallu faire intervenir Kaitlyn, ça aurait plus de sens et ça aurait fait plaisir au type des premiers rangs qui tenait une pencarte « Where’s Kaitlyn?« . En ce qui concerne la fin du match, un Spear a quand même été acéné, peut-être parceque Edge a violé cette règle, Guerrero va replacer Ziggler dans la course au titre dès Elimination Chamber, mais ça n’aurait pas beaucoup de sens car Guerrero a elle aussi violé une règle…Vous me suivez ? Et la prise de fin, qui n’a pas épprouvé une certaine jouissance en voyant Edge appliquer le KillSwitch de son meilleur ami Christian? Je trouve que c’est une très bonne fin de match, les fans ont été satisfaits du résultat et auront apprécié le clin d’oeil à Captain Charisma.

——————————————————————————————————————————————————————

Je passe au match pour le WWE Championship. Je ne vais pas avoir beaucoup de choses flatteuses à dire, le match n’était pas médiocre en lui-même toutefois il fut quand même assez basique. La rencontre ne nous a rien offert de spectaculaire, les actions étaient basiques et n’ont pas fait briller ni Orton ni Miz. Miz est peut-être un pro en ce qui concerne le micro, son talent in-ring est toujours plat. Pour ceux qui vont dire qu’il s’est amélioré dernièrement, je leur répondrais que amélioré n’est pas synonyme de bon, il est sans doute meilleur qu’il y a quelques mois, ça n’empêche que Miz est toujours peu impressionnant dans l’action. L’attrait des matchs pour la ceinture avec le Miz ne doit pas susciter la curiosité quant au résultat ou même les actions mais doit provoquer l’envie de savoir quelle sera la nouvelle stratégie adoptée par le champion pour garder sa ceinture, aussi mesquine et fourbe soit elle. Il paraît que la WWE prévoirait de garder Miz champion jusqu’à Wrestelmania XXVII. Comment la compagnie va-t-elle réussir ce tour de force ? Après la fin du match, Miz n’a jamais paru aussi faible et poltron et nous sommes supposés croire qu’il sera en mesure de garder la ceinture contre cinq autres catcheurs ? De plus, dès qu’il perdra la ceinture, il devrait, par toute logique,  avoir le droit à un match revanche. Quand on connaît toutes les tricheries que Miz a utilisés pour conserver le WWE Championship, comment la compagnie veut-elle que l’on voit Miz crédible ? Depuis le début, il est un couard, un couard décrédibilise une ceinture et ne paraît pas menacant lors d’un match revenche. De retour au match, à quoi sert cette intervention de Punk ? Honnêtement, qu’est-ce qu’il en à faire que Miz ou Orton gagne ? La seule chose par laquelle il devrait se sentir concerner est le Royal Rumble. Peut-être une rivalité future contre Orton ? Pourquoi pas , il est vrai que Orton est la raison pour laquelle Punk n’avait pas pu défendre sa ceinture lors de son premier règne en tant que World Heavyweight Champion. Pour l’histoire, la Legacy était encore en action et s’en est prise à Punk, Orton lui avait finalement mis un coup de pied dans la tête ce qui le conduit à être incapable de défendre son titre. Jericho l’avait remplacé et pris sa ceinture. Punk a été incapable de lui remprendre le titre. Donc encore une fois, une fin de match controversée pour le Miz qui nous apparaît de moins en moins digne de la ceinture.

——————————————————————————————————————————————————————

J’en arrive au match pour le titre des Divas. A la dernière seconde, le GM intervient pour nous annoncer un changement de plan. Intervention prévisible, à quoi servirait de mettre le PC si le GM n’intervenait pas ? On apprend que ce match se transforme en Fatal Four-Way Match. Une énorme surprise, Eve entre dans l’arène. A ce moment précis, je m’attendais à ce que Awesome Kong fasse une intervention à la fin du match. Le match était tout à fait correcte, la compagnie a fait le bon choix car ces Divas sont vraiment correctes dans le ring. Evidemment, il y avait encore LayCool mais peut-être le plan est de dissoudre l’équipe grâce à ce changement de stipulation. Je serais plus critique quant à Eve, personne ne l’a vue dans un ring depuis au moins deux semaines et elle apparaît au Rumble, intriguant. Pourquoi pas Beth Phoenix ? Doit-on rappeler qu’elle a battu les deux membres de LayCool deux semaines de suite? De plus, pour quelle raison donner le titre a Eve ? Je ne pense pas qu’elle sera gratifiée du long règne. Encore une fois des choix discutables. La fin avec les deux tombés simultanés est intéressant, ça donne du piment (apparent) au match, reste à voir ce qu’il va se passer après.

——————————————————————————————————————————————————————

Nous passons alors au match le plus attendu de la soirée, il s’agit du plus grand Royal Rumble Match de l’histoire, en effet, pour la première fois, il y aura quanrante participants. Pour être franc, ce match fut une énorme déception. Evidemment, il y a l’adrénaline, l’éxitation causées par la volonté de savoir qui sera le prochain entrant mais cela n’a pas suffit à faire que ce Rumble soit mémorable.

Alors que le match commencait fort avec CM Punk qui est le premier participant, il se fait aggrésser Nexus-style par les membres du Corre, ce qui a pour conséquence de faire surgir la New Nexus pour protéger leur meneur. Bien que le démarrage fut flou et flottant à cause de ce faux départ, c’est très bien pensé de la part de la WWE puisque cela rajoute de l’intensité à la haine entre les deux clans. Après avoir été renvoyés dans les coulisses, les groupes laissent Punk seul sur le ring. Son premier adversaire est Bryan. Je trouve que ce fut une bonne, idée, les stars issues des compagnies indépendantes ont leur moment rien qu’à eux dans l’uns des plus grands PPV de l’année. Ce que le monde rêvait de voir, le Rumble nous l’a offert. De ce que l’on a pu voir, les deux fonctionnent très bien ensemble et l’ajout de Gabriel n’a pas détérioré l’alchimie. Comme vous vous en doutez, je ne vais pas couvrir touts les événements de ce match, il y en aurait pour deux jours, je ne ferai que souligner certains éléments.

Il doit être reconnu par tous que le mouvement de la décénnie dans le Rumble revient indubitablement à John Morrison. Il faut admettre que ce fut très impressionant et cela a permis de donner un certain prestige à ce catcheur. Malheureusement, il fu éliminer comme un malpropre par la New Nexus, cela eu pour conséquence de démolir tout ce qu’il avait pu accomplir dans le match. En naviguant sur des sites de IWC, j’avais lu et accepté l’idée que Morrison aurait une durée de survie longue pour justement souligner sa spécialité qu’est le « parcours ». Avec cette logique, Morrison aurait remémorer à tout le monde qu’il est unathlète de haut niveau et qu’il faisait partie des plus prometteurs. Sa prestation a été ruinée par le regroupement du clan de Punk. Très grosse décéption pour ma part.

Après deux années consécutives où il fut impressionant à Money In The Bank Ladder Match à Wrestlemania, Punk fait deux prestations mémorables au Rumble. Grâce à son groupe, il a su montrer la dominance de son clan, il a prouvé que sous sa direction, le clan était encore plus dangeureux. Certains pensent que la prestation de la New Nexus était inutile, en ce qui me concerne, c’est ce qu’il fallait faire.

Je mettrai un grand point d’interrogation pour The Corre. Il n’y a pas eu de lutte acharnée entre les deux factions comme on pouvait s’y attendre. A la place, le groupe a été séparé en deux, Gabriel et Slatter on été dégagés en très peu de temps (crédibilité minimale) et les puissants Ezekiel Jackson et Wade Barrett qui eux ont pleinement profité du match. The Corre n’a presque plus de crédibilité et depuis le début, n’a aucun but. Ce groupe n’a aucune « déstiné », on ne sait pas ce qui les motive ni ce qu’ils veulent réellement. Une faction sans but n’a aucun interêt. La raison même d’un groupe est de crédibiliser de jeunes superstars avec des ceintures ou des matchs prestigieux.Ce groupe est muet quant à leur motivation. Le résultat est que ce groupe est faible aux yeux du public.

Vous allez alors me dire, « Et la New Nexus, alors ? Elle a pas souffert de John Cena ? ». Bien sûr que si, j’allais mixer cette idée avec ma remarque sur John « Superman » Cena. Alors que la Nexus dominait pleinement le match en éliminant des gabarits tels que Kozlov, Tyler Reks ou même Khali , qui a fait son retour si peu attendu, Un homme, Un seul débarasser le ring de tous les membres! Mason Ryan, 1m98, 135 kg qui a éliminé Khali (au passage si Khali participe à un Rumble, c’est justement pour qu’il y ait des coups d’éclats comme l’a fait Ryan en l’éliminant) se fait balancé par dessus la troisième corde par un seul homme. Otunga et McGillicuty qui ne sont pas non plus des petits gabarits sont éléminés tous deux par Cena. John Cena devrait avoir un dessin animé attitré, c’est plus possible de voir ce genre de chose arriver… Je n’ai même plus de mots pour exprimer mon désespoir…

De nouveaux sommets de médiocrité ont été atteints quand Hornswoggle est arrivé. Je croyais me trouver en plein cauchemar, John Cena et Horny dans le même ring faisant le ménage dans l’arène. Pauvre Tyson Kidd, un type si doué, provenant d’un des coins les plus sérieux concernant l’entraînement, le Dongeon d’où sont issu Bret Hart ou même Jericho, se fait ridiculiser en prenant un AA par un nain… Au Raw précédent, il avait fait une micro-apparition, ce dimanche sa carrière a touché le fond, il vaudrait mieux pour lui qu’il se reconvertisse dans le forrage de pétrole. Pendant une bonne dizaine de minutes, la paire va faire la loi sur le ring, INSUPPORTABLE. heureusement qu’à un moment donné Sheamus nous a débarassé de Horny.

Là où j’ai retrouvé espoir, c’est en voyant la Celtic Connection, Sheamus et Drew McIntyre. Depuis le début de leur carrière WWE, je ne voulais qu’une seule chose, voir ces deux hommes faire équipe. A voir leur visage, il avait plaisir à être co-équipiers à nouveau, car avant de joindre la compagnie, leur chemin se sont croisés à de très nombreuses occasions et sont devenus partenaires. Quant on voit l’aisance qu’ils ont à travailler ensemble, les réunir serait bénéfique. Si McIntyre et Sheamus sont venus dans les 15 derniers, je pense qu’il est évident que la WWE a encore des projets pour ces deux hommes. Ouf!

Deux retours surprises, Booker T et Diesel. Booker T, malgré ses quanrante-cinq ans nous a montré qu’il était encore en pleine capacité physique de faire ses mouvements acorbatiques, et vous « Can You Dig It, Sucka ? ». Malheureusement, pour les deux hommes, leur prestation fut de courte durée, ils ont été éliminés très vite, trop vite pour que l’on puisse voir tous ce qu’ils pouvaient encore faire. Je dois vous informer d’une chose, l’élimination de Diesel a été très savoureuse pour deux hommes, Sheamus et Barrett. En naviguant sur le Web, j’ai trouvé des liens qui renvoyaient à des vidéos de Kevin Nash qui étaient particulièrement insultantes pour les deux hommes, ils ont du prendre un certain plaisir à le frapper dans le ring.

L’apparition de Ziggler et Orton étaient totalement innatendue, je ne sais pas vriament si c’est une bonne chose de faire participer deux hommes à deux matchs succéssifs où ils se font battre. En tous cas, cela les fait paraître comme des catcheurs qui ne méritent pas leur place dans ce match, ils ont eu chacun une opportunité un pe plus tôt dans la soirée.

Alex Riley a été un ajout surprise qui a étonné toute l’arène, son apparition n’a été bénéfique que pour un seul homme, son mentor, The Miz. J’ai aimé la réaction du public lorsque la musique du champion a retentie, moi-même je pensais que Miz participait. J’ai bien aimé le fait que A-Ri soit « coaché » par Miz jusqu’à la dernière seconde avant de monter sur le ring. Ca fesait passer une certaine intensité. A la toute fin, Miz élimine Cena, ce qui laisse suggérer une rivalité entre les deux hommes. Quant est-il de la New Nexus ? Quel sera le rôle ? Beaucoup de question qui créent une situation un peu confuse, c’est bien joué car cela nous obligera à regarder Raw pour avoir des réponses.

Lorsque Kane est arrivé en numéro 40, cela signifiait qu’il n’y aurait plus de surprises dans la soirée. Je suis divisé par rapport à la décision de donner le numéro 40 au Big Red Monster , il aurait pu avoir une prestation digne d’intérêt mais été éliminé par Mysterio. Je pense qu’ils ont ruiné Kane, je ne sais pas si un dernier entrant a été percu aussi faible que Kane cette année.

Quant à la victoire finale, Del Rio qui remporte le match m’a décu. Je dois avouer que je voulais une victoire de Punk ou de Barrett. Malheureusement, lorsque j’ai vu mes deux favoris éliminés, je ne voyais plus qu’une issue possible. Et encore, quand Cena et Orton étaient encore dans le match, j’avais peur qu’ils gagnent, il faut s’attentre à tout dans des moments pareils. Je vais vous expliquer pourquoi la victoire du mexicain me gêne. Cet homme a participé à un seul match de championnat depuis sa carrière WWE, il n’a pas eu de réelle rivalité avec un main-eventer digne de ce nom et n’a été dans la compagnie que depuis six mois et Barrett a été impliqué dans une des plus grandes rivalités de ces derniers temps, il a combattu Cena et Orton, il est bien plus méritant à cet égard. Cependant, la victoire de ADR ne peut être que bénéfique, une jeune nouveau apparaît dans la scène du main-event, je préfère évidemment une victoire de ADR que de Cena ou Orton.

Pour conclure cette chronique assez longue, j’en conviens, ce fut un Royal Rumble très décevant, l’ajout de dix hommes et de deux légendes n’ont pas racheté les loupés de la soirée. J’espère que la qualité de ce Pay-Per-View ne sera pas une constante pour l’année à venir. De nombreuses questions ont été posées pour lesquelles on attend des réponses.

%d blogueurs aiment cette page :