Bonjour à vous tous pour ce numéro en édition spécial de « Today in History » !

 

Aujourd’hui, cela fait 18 ans, qu’un grand nom  du Catch Professionnel est décédé. Pour cette occasion  cette édition lui sera consacré. J’ai également convié un chroniqueur de Catch au Quotidien pour qu’il en fasse sa plus belle  chronique.

 

Vous pourrez savoir tout sa et bien plus, juste après le premier et unique match que je vous proposerais aujourd’hui en tant que match de la catégorie, à savoir un Royal Rumble match !

Royal Rumble 2008

Royal Rumble match

 

27 janvier 2008
Anecdote : match durant 51 minutes et 33 secondes
L'hommage

 

Voici donc l’hommage tant promis d’un défunt de la WWF, connu par les  fans les plus avérés d’entre nous mais aussi par le grand publique, je parle bien sur du français le plus célèbre du monde du catch américain, je parle d’Andre the Giant.

Mon invité aujourd’hui vous racontera sa vie en quelques belles lignes, je fais place au chroniqueur d’une des plus aimées émissions de Catch au Quotidien, je laisse la parole à Babat !

 

 

J’ai entendu dire que l’on rendait hommage à un grand homme aujourd’hui (et ce à tous les niveaux). Cela fait 18 ans que le plus célèbre des catcheurs français nous as quitté.

Aussi, quand votre serviteur m’a demandé de rédiger une bio sur André The Giant (car il s’agit bien de notre ami/légende/icône Dédé), ce fut un honneur et, avec une joie et un certain plaisir que je vous présente ce colosse.

Né le 19 Mai 1946 à Grenoble, André Rousimoff est le 3e fils d’une fratrie de 5. Ses parents Bulgares et Polonais lui ont non seulement donné la vie mais également ce qui fera ce qu’il est : l’acromégalie (ou Gigantisme). Cette surproduction d’hormones naturelles, le fera grandir toute sa vie…

A 14 ans, il quitte le cocon familial mais à 17, il fut repéré par Frank Valois qui décida de l’entrainer. La rapide réputation d’André (alias Jean Ferré) poussa Edouard Carpentier a l’entrainer et le produire. Il devient rapidement un grand nom en Europe, en Afrique et dès 1969, en Amérique du Nord et au Japon où il connaitra un succès phénoménal. Mais rapidement, plus personne voulut travailler avec notre géant. Carpentier présenta alors André à Vincent J. McMahon, père de qui-vous-savez. Afin de conserver son anonymat dans le secteur, Jean Ferré devint André the Giant.

La 8e Merveille du Monde sera introduite dans ce temple qu’est le Madison Square Garden et s’en suit 15 ans en Face ou il sera la tête d’affiche de nombreuses promotions régionnales. Il battit même un boxeur dans un match précurseur du MMA. Son succès attira le box-office US pour le faire apparaitre dans quelques séries. C’est durant ses années face, qu’André aura établi une majeure partie de son palmarès en obtenant surprenamment, les titres Tag Team avec Dusty Rhodes, dans les plus prestigieuses promotions américaines de l’époque. Le 12 Septembre 1982, à la NJPW, il sera Body Slammé par Hulk Hogan après un match épique.

La carrière d’André connaitra un nouvel élan avec la transformation de la World Wide Wrestling Fédération en WWF. Il sera acteur dans un film et ce succès l’emmènera en une du fameux magazine Sports Illustrated (le premier catcheur). Dorénavant habitué des Saturday Night’s Main Event, c’est avec la création de Wrestlemania que l’aura du géant ressurgira.
Il tournera heel cessant sa collaboration (keyfabe) avec Bobby Heenan et en affrontant Hogan à WM3. S’en suit un rush Heel dans la légende ou il battera Hogan pour le titre puis le revendra à Ted Dibiase (Senior bien sûr).

S’en suit un retour dans les Tag Team ou il gagnera le titre de l’époque. Après une grave opération en 1992, les médecins préconisaient d’arrêter le catch mais André continua de remplir ses engagements. Son dernier match sera au Japon en décembre de la même année. On le verra à la dernière fois à la télé lors d’une célébration des 20 ans de la NWA.

Ironie du sort, alors qu’il était en France pour les funérailles de son père, André ne survient pas à une crise cardiaque. Il ses éteint donc le 27 Janvier 1993, soit ) peine 2 semaines après son père.

Son run en solo à la WWE ne fut qu’un épisode de sa vie. Il aura surtout dominé les divisions Tag Team et les tournois au Japon. D’ailleurs, le faible nombre de titres solo lui aura valu le surnom de « Uncrowned Champion ». Force est de constater qu’André le Géant restera à jamais gravé dans les mémoires de tout le milieu du catch dans le monde entier. Par sa taille, la présence médiatique, il restera l’une des premières superstars du catch. Seul français à avoir réellement réussi aux Etats-Unis, il a tellement marqué le milieu qu’il est aujourd’hui le premier catcheur à être rentré au Hall Of Fame de la WWE, il fut intronisé également au Professional Wrestling Hall of Fame and Museum de New York, au Stampede Wrestling Hall of Fame et au Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame. Il obtiendra 12 récompenses du Wrestling Observer Newspaper et 5 de la part de Pro Wrestling Illustrated.

The Immovable Object est aussi le point d’orgue de l’apogée du catch français. C’est aussi l’un de nos rares compatriotes à avoir performé (toutes disciplines confondues) devant au moins 90.000 personnes. Nous avons donc tous perdu une véritable encycolpédie du catch old-school et quelqu’un qui a travaillé avec Dusty Rhodes, Bret Hart, Bobby Heenan, Edouard Carpentier, McMahon, Jake Roberts, Ted DiBiase, Rick Rude, King Kong Buddy, Antonio Inoki, Don Muraco, Bam Bam Bigalow, Hulk Hogan, Arn Anderson, The Ultimate Warrior, Shawn Michaels et Marty Janetty. Et ce, il y a tout juste 18 ans. Par conséquent, je vous encourage à rendre l’hommage qui lui revient…

Adieu l’artiste !

 

J’espère bien que cette biographie vous a plus. On continue car comme vous le pensez, cette hommage n’est pas terminé !

J’ai réalisé pour cette occasion un « Tribute » sur André the Giant que vous pourrez admirez dans quelques instant et par la suite pour clôturer le tout, le célébrissime match entre Hulk Hogan et André le géant !

 

Voici donc ma vidéo en hommage au grand homme qu’il est !

 

Lien de ma page ici !

 

Passons maintenant au match tant attendu et d’un des  plus grand match de l’histoire de Wrestlemania !

 

Wrestlemania III

Hulk Hogan vs Andre the Giant - WWF Championship

 

 

Voilà pour aujourd’hui, je tiens à remercier Babat pour le travaille fourni et nous attendons toutes vos remarques sur cette édition spécial, n’oubliez pas que je vous invite à me faire part de toutes vos idées pour contribué à l’amélioration de « Today in History » à l’adresse suivante : thecelticwarrior@wwe-fr.net et à demain pour un nouveau numéro !

Publicités