Après avoir entamé l’année avec un épisode de Raw mémorable, la WWE nous a offert un spectacle très troublant lundi dernier avec des segments pour le moins étrange et d’autres évenements notables. Je me pose la question  » A quoi pensait la compagnie lorsqu’elle a programmé Raw ? « . Je vais vous expliquer dans les lignes qui vont suivre ce qui m’a interpellé quant au dernier Monday Night.

Le spectacle commence avec l’entrée des WWE Tag Team Champions Santino Marella et Vladimir Kozlov. N’ayant eu aucun détails supplémentaires de la part de la table des commentateurs, qui étaient leurs adversaires ? On peut supposer que les champions allaient affronter les Usos, ces derniers les ayant battu à l’occasion de leur précédent affrotement. C’est alors que déboule la NexSes ( Nexus pour ceux que ça dérangent ) et passent à tabac Santino et Vladimir. Il ne fautpas avoir une analyse très poussée de ce symbole pour comprendre que c’est une métaphore de qualité pour illustrer le traitement de la division par équipe par la WWE. Quelle est la dernière équipe crédible que nous avons pu voir ? Réponse : la Hart Dynasty, et encore, vu le traitement infligé par la compagnie, ils ont été bien vite oubliés.

Suit le discours de CM Punk sur le renouveau de la Nexus et leur igniciation pour être membre à part entière de la faction. C’est alors que l’on comprend que tous les membres du groupe font subir une sorte de punition corporelle pour être admis. On commence avec Michael McGillicuty qui se fait lui aussi passé à tabac par ses compagnons de bataille « Nexus-style ». Première remarque, quel est l’interêt de faire mal entre eux? Deuxième, pourquoi le pauvre Michael avait l’air d’être porté tel le Christ par le reste des membres, étrange allusion religieuse, légèrement dérangeante. Je ne suis pas un fervent religieux, je ne crois pas en Dieu, c’est simplement que cette mise en scène qui semble troublante.

Puis, arrive Alberto Del Rio dans l’une de « ses » voitures clinquantes. Là aussi, pourquoi ?? Je n’ai aucune révulsion envers Dos Caras mais pourquoi est-il là ? Je suis pour le fait que l’on voit des Superstars de SmackDown! d’autant plus si c’est lui mais enfin d’où vient et où va cette rivalité ? Connaissez-vous les motifs de cette rivalité entre R-Truth et Del Rio ? Et là, ils remettent ça sans aucunes explications, aucuns des deux ne parlent au micro pour expliquer, encore un match fait à la va-vite et balancé aux (télé)spéctateurs. Le match en lui-même n’était repoussant mais j’ai senti que, tout comme moi, le public n’accrochait pas malgré un savoureux back-breaker du mexicain. La fin était hilarante lorsque Ricardo Rodriguez est intervenu « Hey! Hey! Hey!  What’s up? What’s up? What’s up? What’s up? Hey! Que pasa? What’s up? » puis se mange une mandale dans les gencives.  Courte promo de ADR sur la culture ou plutôt le manque de culture des Etats-Unis avant de s’attaquer au symbole de Nashville (là où se passait Raw pour ceux qui ont oublié) la musique country. Court, simple efficace et dans la suite logique de la gimmick d’Alberto Del Rio.

Intervention de Cole/GM…. Encore une fois pourquoi nous imposer ça ? On en a marre des « Toulitit Toulitit » de cet ordinateur. Depuis quelques temps, j’ai une envie de violence sur ceux qui ont la même sonnerie de portable que ce ****** de PC. Pendant combien de temps allons-nous encore être sujets/victimes de ces segments incipides et inintéressants ? Les scénaristes eux-mêmes ne doivent avoir aucune idée de qui mettre au poste de « Anonymous General Manager« . Cela fait partie des segments qui fait réagir le public mais pas de la même réaction que pour les Heels tel que Barrett mais plutôt l’agacement de devoir supporter cette chose insignifiante? Au tout début, c’était original mais c’est très rapidement devenu ennuyeux car ça traîne et ne sert aucun angle. Je pense que les mots de Lawler étaient pour une fois très représentatifs de l’opinion générale quant à Cole/GM. Avez-vous aussi entendu les « We want JR! We want JR!! » des premeirs rangs.

On en arrive à l’igniciation de Husky Harris. Comme on dit en anglais « What the hell was that ?! » Flagellation en direct ? Dans un programme PG ? La WWE nous envoye des signaux contradictoires… Peut-être avec l’arrivée de Paul Levesque ( Triple H) dans une position plus haut placée dans la compagnie, allons-nous assister de plus en plus à l’éloignement relatif du PG ? Je fais allusion au coup de chaise dans la tête de Kane, je veux parler de la flagellation de Husky Harris, je veux parler du « whoopping your ass » de John Cena.

Vient ensuite un autre match par équipe, qui lui ira jusqu’à son terme, avec Mark Henry & US Champion Daniel Bryan contre Ted DiBiase (w/ Maryse) & Tyson Kidd. Match très cours, un affrontement un-contre-un entre Kidd et Bryan aurait été bien plus captivant et aurait eu plus de sens sachant que Tyson Kidd à dans sa ligne de mire la ceinture de Bryan.D’ailleurs, où est passé Jackson Andrews, le titanesque garde du corps de Kidd. Bons moments du match, les plans mettant très en valeur les tenues des Bella Twins et de Maryse. Désolé, l’instinct masculin refait surface.

Désintégration de David Otunga par le Big Show. Le boulot a été fait, le gars a été jeté dans la cage et en est ressortit en lambeaux. C’est marrant, c’est peut-être le meilleur match d’Otunga! Je suis méchant et ça me fait un peu de peine de le critiquer mais il n’est pas utile dans la Nexus. Faîtes-lui faire quelque chose d’autre!!

Puis Morisson contre Sheamus… Une impression de déjà vu, pas vous ? Ahhhh bien sur que si, il y a plus de deux mois à Raw, puis King of The Ring puis TLC. Recyclage? Non!!!  Pourquoi ce match à nouveau ? Quelles sont les raisons, aucunes explications, un match juste pour en caser un sans faire avancer l’histoire ? Mission réussie! Performance satisfaisante de Sheamus et de Morisson, les deux n’ont la meilleure alchimie du monde mais travail assez bien ensemble !

Kendo Sticks dans les mains de Slater et Gabriel. Lors du passage à tabac, on avait pu remarquer que ni Gabriel ou Slater n’étaient particulièrement emballés à l’idée d’utiliser leur prise de finition sur un des leurs. C’est donc sans suprise qu’il ne vont pas suivre l’ordre de Punk. Un court instant, nous aurions pu penser qu’ils se retourneraient contre le tout nouveau leader mais préfèrent partir sans autre forme de procès. Un futur exil à SmackDown! ? Y-aura-t il, comme je l’attend, la formation d’un Exodus dans le show bleu maintenant que la Nexus semble se radicaliser ?

« HBK is back for one night!! » Un certain plaisir à revoir et ré-entendre la musique du Heartbreak Kid dans une arène. Très belle promo vidéo, comme d’habitude. Intervention d’ADR, si la WWE n’est pas claire à propos de pousser très fortement le mexicain en tant que maint-eventer, c’est que vous deviez dormir depuis quelques semaines. Dommage, aucun mot de Shawn Michaels mais un splendide Sweet Chin Music dans le visage de Del Rio. Quelle jouissance de revoir ce Super Kick !!

Nous en arrivons à la très bonne promo du Staight-Edge Savior en haut du Titan Tron. Etrange promo tout de même, le but n’en était pas très évident, on ne voyait pas clairement où il voulait en venir. Est-ce qu’à un moment, vous vous êtes senti légèrement gêné par la situation de Punk sur le Tron ? Personne ne s’est rappelé , douloureusement, de la chute de Owen Hart de son cable ?  Autre référence, plus obscure celle-ci, lorsque Punk à dit « I’m safer up here than any of you seating in your seats » ( Je suis plus en sécurité là-haut que vous ne pouvez l’être sur vos sièges) est-ce que dans l’esprit de l’un d’entre vous, la référence à la poursuite juidiciaire d’un fan pour avoir été bléssé par un mouvement de foule créé par la venue du Rock et de HHH dans les tribunes , est venue?

Pour finir, un match sans grande saveur entre Randy Orton & Jerry Lawler contre WWE Champion The Miz & Alex Riley. Le match était correct, rien d’époustouflant. La WWE doit comprendre quelque chose, nous n’avons plus envie de voir Lawler catcher dans un ring. Il n’est plus crédible, absolument plus. Regardez simplement sa descente de la deuxième corde sur le Miz pour lui asséner un coup de point, il est maintenant beaucoup trop vieux pour faire face aux jeunes loup tel que Mr Awesome et A-Ri. Il est dorénavant devenu encombrant, sa place aurait pu être donnée à Morisson, cela aurait eu beaucoup plus de sens sachant qu’il aurait voulu prendre sa revenche sur Miz. Et bien non, à la place, nous avons droit à un n-ième Sheamus-Morisson.

Un Raw qui restera dans les mémoires comme l’un des plus étranges auxquels il nous a été donné d’assister, loin d’être totalement mauvais, cet épisode souffre malheureusement une fois de plus de l’équipe (Non)Créative de la WWE. Des talents sont baffoués et peu mis en avant, on nous ressert certains matchs qui n’ont pas d’intérêt et ne font pas avancer l’histoire. Un ordinateur, un commentateur horripilant et un groupe presque sado-mosochiste font la loi à Raw. Une fois de plus la WWE réussit à nous surprendre mais pas forcément dans le bon sens.

Publicités