Hell in a Cell, ou le fond de la WWE …

Ce second PPV « Hell in a Cell » semble confirmé que la WWE n’est plus la même.

Le show commence par un match que tout le monde attendait, Daniel Bryan contre John Morrison contre The Miz et tout ça pour le titre USA dans une stipulation qui est trop longue à écrire pour que je l’écrive. Au final, un match quelques peu décevant, sans grandes prises de risques et qui ressemblait plus qu’un peu à ce qu’on avait pu voir dans Morrison vs Sheamus il y a quelques semaines de cela.

[Passons un Edge contre Jack Swagger (???) et un Randy Orton contre Sheamus où l’on se demande encore ce que la cage venait faire]

Un manque d’ambiance frappant se fait ressentir dans la salle jusqu’au moment où … John Cena débarque. La foule est en furie, The Champ va écraser Wade Barrett et dissoudre Nexus …. mais nan! Grâce à une intervention de deux « banals » spectateurs, la vainqueur de la saison 1 de NXT remporte le match. Se font entendre à travers la salle quelques pleurs d’enfants démunis ce qui poussa même certains parents à quitter la salle avant la fin! Ceci étant magnifiquement illustré par cette vidéo:

(Traduction : « Noooo, Noooo, Argggg, Johnnnn, Nooo, Noooo Nexusssss, Nooooo ….. »)

[No Comment sur le match des Divas, où l’on a souvent rien à raconter]

… A en perdre la tête

Et enfin, le « Maint Event of The Evening »! Un match si banal que l’on en regrette tout ce qu’on  a vu ces dernières semaines entre Undertaker et Kane. Après que le Big Red Monster est frappé l’arbitre pour pouvoir ouvrir la cage (Ouahh,  quelle originalité!), Paul Bearer fit son entré dans le terrain de jeu préféré du Diable. Une fin de show irréelle et surtout incompréhensible.

Pour faire court, Kane cour…marche après Paul Bearer. Ce dernier monte sur le ring en faisant bien attention de ne pas tomber à cause de son pantalon trop grand, se fait « encercler » par Kane, mais Undertaker se relève « comme par magie », s’en prend à son frère, fait ses yeux blancs (*les lumières s’éteignent et des flammes apparaissent sur la rampe, Bouuuuuh*), essaye par la suite de placer un tombstone mais Bearer ouvre l’urne pendant 1/2 seconde et Undertaker tombe…. ENFIN BREF!

De nombreux sites nous rapportaient ce matin que les spectateurs avait détestés la fin de ce match car il ne voyait rien et surtout ne comprenait rien.

… en conclusion.

Un Pay Per View sans aucune originalité, avec beaucoup de ratés et auquel je donnerais une petite note de : 8,5/20 !

Ce petit « review », est un avis personnel que je donne sur le Pay Per View et je ne vous force en aucun cas à penser la même chose que moi.

Publicités